1er Congrès Européen des itinéraires de tourisme équestre

Le 1er Congrès Européen des itinéraires de tourisme équestre, qui s'est tenu les 24 et 25 mai 2012 à Paris, s'est achevé sur un bilan très positif.
Durant ces deux journées de travaux, 54 participants représentant 9 nations européennes avaient répondu présent et ont pu échanger leurs diverses expériences en matière d'itinéraires équestres.
Au total, 17 intervenants sont venus donner un aperçu de la diversité du tourisme équestre en Europe et de son organisation dans le domaine des infrastructures.

Les synthèses détaillées de ces interventions sont dès à présent consultables sur le site internet www.ffe.com/tourisme à partir de la page d'accueil. Ces synthèses seront prochainement traduites en anglais.
Un dossier est par ailleurs intégralement consacré à ce congrès dans l'onglet « Gîtes et Chemins » de l'espace tourisme. Vous y retrouverez l'ensemble des communiqués de presse, le programme du congrès ainsi que les résumés et les synthèses détaillées de l'ensemble des interventions.

Ces nouvelles rencontres ont favorisé une meilleure connaissance de l'organisation du tourisme équestre en Europe. Elles ont contribué à mettre en avant la présence d'une réelle structuration de l'activité dans des pays pour lesquels nous disposions de peu d'informations. Un point d'honneur a été mis sur la nécessité de poursuivre les travaux entamés durant le congrès et d'entretenir des relations durables entre les différents acteurs, français et européens. Le CNTE-FFE souhaite approfondir les liens crées avec les participants et poursuivre son travail d'investigation et de recherche d'interlocuteurs dans les autres pays.

Au travers des diverses présentations dont elle a fait l'objet, la France s'est affichée comme modèle pour développer et structurer les réseaux d'itinéraires. Après le Schéma national de développement des infrastructures de tourisme équestre conduit de 2009 à 2012, le CNTE-FFE entend bien désormais s'atteler au « chantier » européen.
La France souhaite maintenant élargir son champ d'action et envisage de soutenir quelques projets, à dimension européenne, au départ de son territoire. Le suivi de ces projets permettra de se rendre compte de la nécessité ou non de mettre en place un organisme européen dédié au tourisme équestre.

Tous les acteurs français concernés sont invités à s'associer à nos côtés dans cette démarche, pour œuvrer de manière conjointe pour le développement du tourisme équestre et plus particulièrement des itinéraires transfrontaliers en Europe.

Le rendez vous est d'hors et déjà pris pour 2013, pour la seconde édition du congrès.